L’innovation au service de la qualité de vision des patients

0

Dans le cadre du 125e Congrès International de la Société Française d’Ophtalmologie, Johnson & Johnson VISION a organisé un symposium présidé par le Pr Alexandre Denoyer pour présenter ses innovations les plus récentes telles que Tecnis Eyhance, un nouvel implant intra-oculaire monofocal, disponible depuis février dernier, conçu pour améliorer la vision intermédiaire. Les Drs Florence Malet et Houda Baïz ont présenté la première lentille de contact qui s’adapte à la lumière, pour notamment réduire l’inconfort lié aux variations de luminosité. Enfin, le dysfonctionnement des glandes de Meibomius (GM) et son retentissement sur la qualité de la vision, en particulier en chirurgie réfractive et en contactologie, ont été abordés par le Pr David Touboul. Nous ne rapportons dans cet article que les communications des Prs Denoyer et Touboul.

Tecnis Eyhance IOL, une nouvelle génération d’implants monofocaux

D’après la communication du Pr Alexandre Denoyer (CHU Robert Debré, Reims et CHNO des Quinze-Vingts, Paris)

Différents facteurs conditionnent la satisfaction visuelle des patients, parmi lesquels une bonne acuité visuelle, une profondeur de champ satisfaisante, une sensibilité des contrastes suffisante ainsi que l’absence d’effets parasites. Malgré la diversité d’implants optiquement optimisés actuellement disponibles sur le marché, une grande majorité des patients se voient proposer un implant monofocal. Cela s’explique par le fait que tous les patients n’ont pas une bonne indication à l’implantation multifocale de par leurs habitudes de vie ou leurs caractéristiques oculaires, mais également du fait des habitudes propres aux chirurgiens ou du surcoût des implants “premium”.

L’implant Tecnis Eyhance (ICB) est un implant monofocal de nouvelle génération conçu pour améliorer la vision intermédiaire. Il s’agit d’un implant réfractif, d’architecture et de matériau identiques à l’implant de référence Johnson & Johnson conventionnel Tecnis ZCB. Comme le ZCB, l’implant Tecnis Eyhance est conçu avec une asphéricité qui corrige l’aberration sphérique de la cornée pour améliorer la vision et contribuer au confort du patient par faible luminosité. Tecnis Eyhance présente, en plus, une puissance qui augmente de façon progressive et continue de la périphérie[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Fondation ophtalmologique A. de Rothschild, PARIS.

Laisser un commentaire