Glaucome par fermeture de l’angle : quelle prise en charge en 2021 ?

0

Le glaucome chronique par fermeture de l’angle (GCFA) concernerait 23,36 millions de personnes en 2020 à travers le monde (l’Asie compta­bilisant jusqu’à 77 % des cas). En comparaison avec le glaucome à angle ouvert, le glaucome chronique par fermeture de l’angle présenterait un risque 3 fois plus élevé de déficit visuel bilatéral sévère [1].

Classification

La classification des glaucomes par fermeture de l’angle n’intègre désormais plus la “crise aiguë de fermeture de l’angle”. Nous ne traiterons donc pas de la prise en charge de celle-ci.

Pour rappel, selon la classification de Foster [2], il existe différentes situations cliniques constituant un continuum pouvant conduire à terme au glaucome chronique par fermeture primitive de l’angle :
– les patients suspects de fermeture primitive de l’angle chez qui il existe un contact iridotrabéculaire sur au moins 2 quadrants/180° mais sans hypertonie associée ni synéchie antérieure périphérique (SAP) ;
– les patients atteints de fermeture primitive de l’angle si, associés à ce contact iridotrabéculaire, il existe des signes de fermetures antérieures : hypertonie oculaire, présence de synéchies antérieures périphériques, glaukom flecken ;
– les patients atteints de glaucome chronique par fermeture primitive de l’angle, c’est-à-dire qu’en plus de la fermeture de l’angle, ils présentent une neuropathie optique glaucomateuse.

Le glaucome chronique par fermeture de l’angle est dit “primitif” lorsqu’il résulte de facteurs innés, en opposition au glaucome “secondaire” où une autre pathologie est responsable de la fermeture de l’angle.

Examen clinique

Dans[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Institut du glaucome,
Hôpital Saint-Joseph, Centre ophtalmologique du Trocadéro, PARIS.

Institut du glaucome, Hôpital Saint Joseph, PARIS, Centre d’Ophtalmologie du Trocadéro, PARIS.