Prise en charge de l’œdème maculaire diabétique : synthèse

1

Le bilan général Le bilan ophtalmologiqueSituation n° 1L’OCT révèle un syndrome de traction vitréo-maculaire : Un avis chirurgical s’impose.Situation n° 2L’œdème maculaire est extracentral : Une photocoagulation est proposée en 1re intention à condition :– de mettre en œuvre une technique rigoureuse sans risque à court ou long terme pour la fonction maculaire ;– et de ne mettre aucun impact dans une zone “sanctuaire” d’une surface papillaire centrée par la macula.Situation n° 3L’œdème maculaire est central : On propose des injections intravitréennes d’anti-VEGF en première intention, à condition que :– l’acuité visuelle soit inférieure ou égale à 5/10 ;– le patient ne soit pas, ou plus, éligible à un traitement par laser ;– le patient soit susceptible d’avoir un suivi mensuel.Les corticoïdes injectables hors AMM sont proposés en cas :– de contre-indications aux anti-VEGF ;– d’échec des an[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Centre d’Imagerie et de Laser, PARIS. Hôpital Avicenne, BOBIGNY

Un commentaire

  1. pourquoi attendre que l’acuité visuelle soit inferieure à 5/10 pour traiter par les antiVEGF dans les oedemes maculaires diffus?

Laisser un commentaire