Trous maculaires : quand opérer, pour quels résultats ?

0

Indication opératoireLe rôle de l’interface vitréorétinienne dans la genèse des trous maculaires (TM) est connue depuis longtemps et a permis à Gass en 1988 de décrire une première classification des TM basés sur l’aspect biomicroscopique de la macula et sur le statut de la hyaloïde postérieure [1].Aujourd’hui, l’OCT maculaire est la méthode la plus fiable pour diagnostiquer un TM et pour éliminer les diagnostics différentiels tels que les trous lamellaires et les pseudotrous. Il permet de visualiser les bords du TM, de déterminer son stade et de mesurer son diamètre. La classification des TM selon les données de l’OCT (fig. 1) décrite par Gaudric et al. est indispensable à connaître car les indications opératoires en découlent [2].• Classification OCTLe stade 1 de la classification OCT correspond à une menace de TM. Dans 50 % des cas, ces TM se ferment spontanément après décollement postérieur du vitré. Une prise en charge chirurgicale n’e[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire