Zona ophtalmiquet

0

PathogénieLe virus de la varicelle et du zona (VZV ou HHV-3) se caractérise par une réplication rapide, une forte capacité de destruction des cellules infectées et un neurotropisme marqué pour les ganglions nerveux sensitifs. Après l’épisode primo-infection (la varicelle de l’enfance), le VZV devient latent dans les racines dorsales des ganglions rachidiens ou crâniens de tout le névraxe. Il s’incorpore dans le génome de l’hôte et reste le plus souvent et définitivement asymptomatique. La réactivation du VZV peut survenir à tout moment de la vie. Le zona se manifeste alors sous la forme d’éruptions cutanées vésiculaires généralement limitées au territoire sensitif d’un seul nerf crânien ou rachidien (dermatome). Les dermatomes les plus souvent infectés se situent au niveau thoracique bas ou lombaire haut (50 % des cas). L’atteinte des nerfs crâniens est observée dans 10 à 25 % des cas. Parmi ceux-ci, le nerf trijumeau (Ve paire crânienne), s[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service d’Ophtalmologie, Nouvel Hôpital Civil et Hôpitaux Universitaires, STRASBOURG.

Laisser un commentaire