Pathogénie des lésions du pôle postérieur

0

Les données sur les mécanismes du développement de la myopie pathologique ou de ses complications tissulaires ont beaucoup bénéficié des travaux récents sur des modèles aviaires et des études épidémiologiques réalisées en Asie. L’amélioration des appareils d’imagerie, avec l’OCT mais aussi l’imagerie grand champ ou l’IRM 3D, a aussi permis de progresser dans la compréhension des déformations du globe oculaire des myopes forts.L’accroissement récent de l’incidence et de la prévalence de la myopie a été associé aux facteurs environnementaux, en particulier la durée des activités en vision de près et la durée de l’exposition à la lumière artificielle. Par ailleurs, les altérations du pôle postérieur du myope fort résultent logiquement des différences d’élasticité des tissus soumis aux déformations du globe. L’étirement du pôle postérieur contribue à l’amincissement choroïdien et aux ruptures de la ligne de Bruch. Ces modificati[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Centre de Rétine Médicale, MARQUETTE-LEZ-LILLE, Service d’Ophtalmologie, Hôpital Lariboisière, PARIS.

Laisser un commentaire