Quoi de neuf en inflammation oculaire ?

0

Les uvéites de l’enfant sont principalement secondaires soit à des maladies inflammatoires systémiques (touchant plusieurs organes, notamment les articulations), soit à une infection (virale, bactérienne ou parasitaire). Même s’il s’agit d’une pathologie relativement rare (2 à 12 % de l’ensemble des uvéites avec une prévalence de 30 cas pour 100 000, soit 25 000 cas en France), les uvéites pédiatriques ont une présentation clinique souvent plus sévère (80 % de bilatéralité et 40 % d’œdème maculaire associé), affectant le pronostic visuel de ces enfants.L’arthrite juvénile idiopathique (AJI) est la cause inflammatoire la plus fréquente d’uvéite chez l’enfant [1]. Elle se manifeste en général vers l’âge de 4 ans, plus fréquemment chez les filles, sous la forme d’une uvéite antérieure non granulomateuse, souvent bilatérale (75 % des cas). Les complications menaçant le pronostic visuel (cataracte, kératite en bandelette, œd[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Service d’Ophtalmologie, CHU, STRASBOURG.

Service d’Ophtalmologie du CHU, STRASBOURG.

Laisser un commentaire