Peut-on faire de la rétine médicale sans l’angiographie à la fluorescéine ?

0

L’angiographie à la fluorescéine a été développée dans les années 1960 et permet d’étudier la dynamique circulatoire et l’imprégnation ou la diffusion du colorant dans les tissus oculaires. Elle est devenue au fil du temps un examen indispensable au diagnostic et au suivi de nombreuses pathologies rétiniennes, et est à l’heure actuelle un examen de référence en rétine médicale.Cependant, certaines techniques d’imagerie rétinienne, récentes ou plus anciennes, jouent également un rôle clé dans la prise en charge diagnostique et thérapeutique de ces pathologies, et tendraient à remplacer l’angiographie à la fluorescéine. Quels sont ces examens ? Dans quelles indications sont-ils utiles et peut-on, à l’heure actuelle, se passer de l’angiographie à la fluorescéine quand on fait de la rétine médicale ?Intérêts et limites de l’angiographie à la fluorescéineLa fluorescence repose sur l’émission lumineuse provoquée par l’excitation d[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Service d'Ophtalmologie, Hôpital Nord, MARSEILLE.

Centre Monticelli-Paradis, MARSEILLE, Aix-Marseille Université, CNRS, INT, MARSEILLE.

Laisser un commentaire