0

Corrélations histologiques des images OCT de la macula

L’épithélium pigmentaire rétinien (EP) remplit des fonctions essentielles au maintien physiologique des photo­récepteurs, la phagocytose des segments externes de ces photorécepteurs, le transport des nutriments et des caroténoïdes de la choriocapillaire vers la rétine neurosensorielle. Il sert enfin de soutien métabolique pour les cellules de Müller. L’EP est au centre de la pathogénie de nombreuses maladies rétiniennes. La détection précoce des processus pathologiques de l’EP est essentielle dans de nombreuses maladies de la rétine.

Photothèque
0

Il s’agit d’un patient de 14 ans traité pour un hémangiome capillaire rétinien (HCR) de la périphérie temporale de l’œil droit. Cliché couleur 4 h après une première séance de photocoagulation au laser argon.
Cette image a été prise avec le rétinographe grand champs (200 %) non mydriatique développé par OPTOS (optomap, Optos inc). Il permet de visualiser sur le même cliché le pôle postérieur et l’extrême périphérie rétinienne.

Photothèque
0

Monsieur G., né en 1961, présente un diabète II connu depuis l’âge de 11 ans. L’hémoglobine glyquée est mesurée à 6,5 % et la pression artérielle est habituellement à 13/8 mmHg. Monsieur G. présente par ailleurs une myopie de 5 dioptries à gauche. L’acuité visuelle est mesurée à 2/10 de loin, Parinaud 4 de près de ce côté gauche. Le patient n’a cependant pas ressenti de baisse récente des performances visuelles.

Photothèque
0

Une femme de 68 ans présentant une cataracte débutante avec une acuité visuelle mesurée à 8/10e à droite et 9/10e à gauche est adressée pour OCT devant un reflet fovéolaire anormal en biomicroscopie.

Photothèque
0

Dystrophie microcristalline de Bietti (DMB) chez une jeune femme de 29 ans d’origine turque sans aucun antécédent médi- cal. Le fond d’œil est caractéristique, présentant des cristaux jaunes brillants intrarétiniens et une atrophie de l’épithélium pigmentaire (EP) (fig. 1).