0

Matériel exsudatif sous-rétinien et DMLA : quel intérêt pronostic ?

Le matériel hyperréflectif sous-rétinien (SRHRM [subre­tinal hyperreflective material]) correspond à la zone grisâtre observée sur les coupes d’OCT-B entre les néovaisseaux et la neurorétine sus-jacente. On considère que ce matériel fait partie des phénomènes exsudatifs qui traduisent l’activité néovasculaire. Le terme “matériel” est vague à dessein parce que la nature précise de cette hyperréflectivité n’est pas connue. Pour la plupart des auteurs, il s’agirait de sérosités, de fibrine, de sang [1]. En outre, il est probable que la composition de ce matériel évolue avec le temps. Ce matériel n’est pas spécifique des néovaisseaux de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Photothèque
0

Dystrophie microcristalline de Bietti (DMB) chez une jeune femme de 29 ans d’origine turque sans aucun antécédent médi- cal. Le fond d’œil est caractéristique, présentant des cristaux jaunes brillants intrarétiniens et une atrophie de l’épithélium pigmentaire (EP) (fig. 1).

Photothèque
0

Mr X, 29 ans, nous est adressé pour le bilan d’une diplopie dans le regard vers le haut suite à un traumatisme facial (fracture de la paroi supéro-interne de l’orbite gauche) survenu 7 jours auparavant. Le patient signale une douleur à la mobilisation volontaire du globe oculaire gauche.
L’étude de l’oculomotricité extrinsèque retrouve une diplopie binoculaire verticale dans le regard vers le haut en adduction (prédomi- nant dans le regard en haut à droite). Il n’y a pas de diplopie dans le regard de face ni dans le regard en bas (fig. 1).

Photothèque
0

Mme D., âgée de 63 ans, présente une discrète dystrophie pseudovitelliforme prédominant à gauche, connue depuis plusieurs années. Elle consulte pour une gêne visuelle à droite évoluant depuis quelques semaines. L’interrogatoire précise un antécédent de cancer du sein il y a quelques années.

Photothèque
0

Un homme âgé de 59 ans est adressé pour avis chirurgical sur une membrane épiréti- nienne secondaire sur son œil gauche. En effet, ce patient avait présenté un trauma- tisme contusif de cet œil il y a plus de 10 ans, qui s’était compliqué de deux ruptures de la membrane de Bruch au fond d’œil.

1 101 102 103