0

Hémorragies du vitré spontanées et sans contexte pathologique

Le décollement postérieur du vitré (DPV) est un phénomène banal et le plus souvent sans conséquence, survenant chez les sujets d’âge mur. Dans de rares cas, ce DPV peut être accompagné de déchirures rétiniennes, d’une hémorragie intravitréenne (HIV) et même d’un décollement de rétine. La présence d’une hémorragie intravitréenne ne facilite pas le diagnostic de ces complications. Elle est elle-même un signe péjoratif. Alors que l’incidence d’une déchirure rétinienne serait de l’ordre de 10 % lors d’un DPV simple [1, 2], le risque de déchirure est évalué entre 54 et 91 % [3, 4] lorsqu’une HIV accompagne le DPV.

Photothèque
0

Un homme âgé de 59 ans est adressé pour avis chirurgical sur une membrane épiréti- nienne secondaire sur son œil gauche. En effet, ce patient avait présenté un trauma- tisme contusif de cet œil il y a plus de 10 ans, qui s’était compliqué de deux ruptures de la membrane de Bruch au fond d’œil.

1 98 99 100