Œdème maculaire diabétique et lasers micropulsés

0

Comme on l’observe quotidiennement, pour un tir laser donné, l’effet observé diffère suivant le degré de pigmentation de l’EP. En outre, la présence de vaisseaux ou d’hémorragies maculaires induit aussi une certaine part de variabilité à l’absorption de la lumière du laser. Comme l’observe Franck Fajnkuchen dans un article de ce dossier, les études qui évaluent l’efficacité du laser pour l’œdème maculaire diabétique sont à interpréter et utiliser avec prudence parce que leurs résultats dépendent des paramètres utilisés. Les résultats obtenus en pratique clinique dépendent aussi des matériels utilisés. La lumière des lasers jaunes est davantage absorbée par l’hémoglobine que la lumière verte, ce qui permet à certains opérateurs d’utiliser un laser jaune pour traiter spécifiquement les micro-anévrysmes diffusants de la région maculaire. D’autres praticiens utilisant un laser vert utiliseront probablement moins souvent cette techniqu[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Centre de Rétine Médicale, MARQUETTE-LEZ-LILLE, Service d’Ophtalmologie, Hôpital Lariboisière, PARIS.

Laisser un commentaire